Pour les cas suspects "Covid (*)", votre médecin reste disponible pour une consultation par téléphone, ceci afin de décider ensemble de la prise en charge la plus adaptée à chaque situation particulière.

 

(*) Tout patient, - enfant ou adulte - , qui présente des symptômes respiratoires (toux, nez qui coule, mal de gorge, fièvre, oppression thoracique, difficulté respiratoire, perte du goût, perte de l'odorat, céphalée, douleur musculaire, autres,...) est prié de prendre un rendez-vous pour une consultation téléphonique avec son médecin traitant. Idem, en cas de diarrhée.

En aucun cas, le patient malade "covid", ne se déplace à la consultation de son médecin traitant sans y avoir été invité.  L'indication d'un test naso-pharyngé PCR sera discutée.

Attention, la réalisation du test implique, - en cas de résultat positif -, votre accord au tracing.


 

COVID-19 est un virus qui se transmet de l'être humain à l'être humain par les gouttelettes émises lorsqu'on tousse. C'est pourquoi il est si important de respecter les règles d'hygiènes.

 

  • Lavez vos mains régulièrement,

  • Utilisez des mouchoirs en papier. Jetez le mouchoir usagé immédiatement dans une poubelle fermée,

  • A défaut de mouchoirs en papier, toussez ou éternuez dans le creux de votre coude,

  • Si vous avez des symptômes, restez à la maison et contactez nous. Ne venez pas au cabinet.

  • Le port du masque est recommandé.

 

Des informations utiles sont disponibles sur www.info-coronavirus.be

Test sanguin sérologique covid-19

Publié le : 2020-06-03
Numac : 2020021070

SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE

29 MAI 2020. - Arrêté royal portant exécution de l'article 70, alinéa 3, de l'arrêté royal n° 20 du 13 mai 2020 portant des mesures temporaires dans la lutte contre la pandémie COVID-19 et visant à assurer la continuité des soins en matière d'assurance obligatoire soins de santé 

1° patients hospitalisés avec une image clinique suggestive pour COVID-19 et une divergence entre le test de dépistage moléculaire et le CT-scan, minimum 7 jours après le début des symptômes ;
2° patients ambulants ou hospitalisés qui présentent une image clinique suggestive et longue pour COVID-19 mais ont obtenu un résultat négatif au test moléculaire ou n'ont pas pu être testés dans les 7 jours via un test moléculaire, minimum 14 jours après le début des symptômes ;
3° patients ambulants ou hospitalisés dans le contexte de diagnostic différentiel en cas de présentation clinique atypique, minimum 14 jours après le début des symptômes ;
4° dispensateurs de soins et personnel travaillant dans les hôpitaux, laboratoires cliniques ou collectivités, avec un haut niveau de contagion (services COVID, maisons de repos ou laboratoires cliniques), dans le cadre du management local du risque.